Motorisation, poids, vent… quoi d’autre ?

L’adoption des vélos à assistance électrique est en grande croissance en Amérique du Nord. L’Europe, quant à elle, gagne plus de 3 millions de nouveaux adeptes par année. L’Allemagne, à elle seule, avait en 2020 un volume de vente de près d’un million de bicycle électrique.

La question face aux facteurs qui influencent la distance et l’autonomie en vélo en est une qui est parfois difficile à répondre correctement pour un spécialiste. En effet, en fonction des différentes motorisations, la réponse peut être bien différente. Nous allons donc nous concentrer sur un vélo électrique muni d’un moteur central Bosch.

Pour tout savoir concernant votre autonomie

  1. Initiation au système électrique

Le premier point, un peu cocasse, est votre pouce gauche! Eh bien oui… Que vous utilisiez une console Bosch Purion ou Intuvia, il est normal que lors de vos premières sorties votre pouce gauche soit bien actif dans l’expérimentation des niveaux d’assistance comparativement au changement de vitesse. La nature humaine étant ce qu’elle est, votre pouce devient donc un des premiers éléments qui influencera votre distance. Fort d’une expérience de plusieurs années, je peux vous dire que plusieurs utilisateurs préconisent successivement les modes Eco-Tour-Sport-Turbo au début avec leur vélo, sans porter grande attention aux vitesses. Chez Quantum eBikes nous appelons cela l’initiation au vélo électrique!

  1. Poids du cycliste 

Votre poids ou le poids chargé sur le vélo: Plus le poids est important, plus le moteur va solliciter l’énergie de la batterie et par le fait même réduire la distance parcourue.

  1. Dénivelé du parcours

Un dénivelé montagneux réduira votre distance parcourue avec votre vélo assistance électrique. Il faut comprendre que plus le moteur sera sollicité en montée, plus d’énergie sera consommée de la part de la batterie.

  1. Cadence de pédalage

Les moteurs Bosch sont optimisés pour une cadence de 50 révolutions par minute. Le 50 tours-minute optimise l’efficacité de l’unité de propulsion.

  1. Démarrages et leur fréquence

Tout comme pour une voiture électrique, les démarrages fréquents sont moins économiques sur la batterie. Le fait de garder une vitesse constante améliore la distance parcourue de votre bicycle électrique. En milieu urbain, les arrêts et démarrages étant fréquents, cela affecte grandement la distance d’autonomie.

  1. Pression d’air des pneus et type de pneus

La résistance au roulement peut être réduite au minimum par une pression adéquate des pneus. Un conseil pour maximiser l’autonomie en vélo: Gonflez les pneus à la pression maximale autorisée. En gonflant correctement les pneus, vous réduisez également les risques de crevaison.

Le type de pneu a également un effet sur la distance: Un large pneu de montagne aura pour effet de diminuer l’autonomie comparativement à un pneu plus lisse.

  1. Vent et sa direction 

Le vent et oui, bien qu’il soit difficile de connaître ou mesurer l’effet exact sur votre autonomie, un vent de face réduira l’autonomie par rapport à un vent de dos ou de côté.

  1. Température extérieure

Une batterie exposée à une température décroissante importante en hiver sera moins performante. Les batteries n’aiment pas les températures extrêmes, ni trop chaud, ni trop froid.

  1. Surface du sol 

Une surface lisse, asphaltée permet de faire une plus grande distance comparativement à des chemins hors-pistes. Rouler sur une piste cyclable, par exemple, favorise grandement l’autonomie.

  1. Posture sur le vélo 

La posture est un autre élément qui peut faire varier la distance de parcours de votre vélo à assistance électrique. Une posture plus droite, face au vent, réduira bien entendu l’autonomie, car votre tronc pousse l’air entourant votre corps et sollicite donc plus d’énergie à la batterie pour vous faire avancer.

  1. Niveau d’assistance choisi

Le vélo muni d’un moteur Bosch offre quatre (4) différents niveaux d’assistance. Lorsque l’on opte pour les modes SPORT ou TURBO qui vous assistent davantage, la demande est plus forte, la consommation de la batterie devient plus grande ce qui réduit bien évidemment la distance parcourue.

  1. Choix du moteur

Le choix du moteur est un autre facteur qui influence l’autonomie en vélo. Un vélo muni d’un moteur Bosch Active Plus avec une batterie 400 Wh fera une plus grande distance que la même batterie avec un moteur Performance line CX, qui est plutôt calibré pour être plus sportif.

  1. Dérailleur et changement de vitesses

Aujourd’hui, on retrouve sur le marché des dérailleurs internes et externes. Certains dérailleurs sont même électroniques… À savoir quand changer de vitesse prend une certaine expérience de conduite. Maximiser nos changements de vitesses ou augmenter la puissance de l’assistance… c’est la clé d’une expérience de conduite.

  1. Vieillissement de la batterie 

Il faut bien en parler car une batterie qui vieillit, on le sait tous,  aura un impact sur le nombre de kilomètres parcourus. En règle générale, une batterie Bosch bien entretenue peut perdre 5 % de son autonomie par année.

Question et réponse sur l’énergie d’une batterie

  • Combien de kilomètres une batterie peut-elle faire?

La capacité d’une batterie s’exprime chez Bosch en Watts Heure. Ici, le mot « heure » induit souvent en erreur car il ne représente pas la vitesse (en automobile, 75 km/h représente la vitesse par heure).

Ici, c’est une expression qui indique l’énergie embarquée de la batterie. Chez Bosch en Europe, le capacité des batteries est plus variée: 300 Wh, 400 Wh, 500 Wh et 625 Wh. Au Canada, nous avons des batteries 400 Wh et 500 Wh pour l’instant.

Bon ok pour les Wh…mais comment calcule-t-on ce nombre?  C’est simple… une batterie chez Bosch:

  1. 400 Wh soit: 36 volts et 11 amp, donc 36 x 11= 396 Wh d’énergie embarquée. Bosch dit 400 Wh.
  2. 500 Wh soit: 36 volts et 13,4 amp, donc 36 x 13,4= 482 Wh d’énergie embarquée. Bosch dit 500 Wh.

Donc pour conclure ce point, le 400 ou 500 Wh que l’on entend souvent c’est en fait la taille du réservoir de la batterie. Maintenant, on peut calculer la moyenne consommée par un cycliste moyen: 100 Wh pour 20 km.

Donc, une batterie 400 Wh = 80 km et une 500 Wh = 100 km approximativement soit 5 Wh au kilomètre.

Expérience client aux premières loges

En espérant que vous avez apprécié ce blogue!

Quantum eBikes est un leader Canadien dans le monde du vélo à assistance électrique. Nous travaillons sans relâche afin de donner de l’information utile et pertinente à nos clients. Notre volonté n’est pas seulement de vendre dans notre boutique et boutique en ligne, mais de vous donner une expérience client supérieure.

Venez faire l’essai ou passez à l’action sur notre site e-commerce

Bonne lecture

Robert