L’immensité de Laval à vélo

Laval est la deuxième plus grande ville québécoise en plein centre de la vallée du Saint-Laurent et elle est collée directement à Montréal. À première vue, Laval peut sembler être une ville adaptée principalement au transport automobile. Cependant, ce n’est pas complètement le cas.

Parmi les grandes villes du Québec, Laval a un engagement bien particulier par rapport aux réchauffements climatiques. Ceci fait en sorte que durant les dernières années, la ville de Laval a fait des pieds et des mains pour développer son réseau cyclable urbain. En effet, la ville de Laval compte ajouter jusqu’à 430 km de circuits et pistes cyclables sur son territoire d’ici 2030. L’objectif est de mettre en place un réseau cyclable accessible, sécuritaire et mieux connecté entre les différents secteurs de la ville.

Laval étant sur une île, l’accès à des berges donnant directement sur l’eau est très commun. Après avoir expérimenté Laval à vélo, nous réalisons rapidement que cette ville sert aussi de carrefour giratoire pour tous les aventuriers désirant explorer la rive nord de la vallée du Saint-Laurent.

Mélangeant circuits urbains et chemins en nature, Laval pourrait vous surprendre lors de votre première visite à vélo cet été.

Qu’est-ce que la Route Verte?

La Route verte est une série d’itinéraires cyclables totalisant plus de 5 300 km distribués aux quatre coins du Québec. En développement continuel, le réseau de la Route Verte au Québec est théoriquement le plus grand réseau cyclable en Amérique du Nord. 

La Route Verte est notamment utilisée pour faire du déplacement interurbain à vélo. Le réseau suit principalement des pistes cyclables municipales, des véloroutes, des accotements d’autoroutes, etc.

La Route Verte est une initiative de Vélo Québec et du gouvernement du Québec. De plus, le projet est en place depuis 1995. 

En tout temps, rappelez-vous que la Route Verte sera votre meilleure amie pour votre exploration de la municipalité de Laval à vélo à assistance électrique. 

 

Vélo électrique à Laval

Il existe plusieurs petits circuits et chemins vous permettant de traverser Laval d’ouest en est et de nord en sud. En addition, il y a plusieurs lieux d’intérêt comme des parcs et plusieurs rivières se jetant dans le Saint-Laurent comme la rivière des Prairies au sud et la rivière des Mille-Îles au nord. 

 

L’entrée via le Lac des deux montagnes

Il existe proche de Laval une véloroute du nom de La Vagabonde. Celle-ci commence autour de Saint-Placide dans les Basses-Laurentides en passant par Oka, Pointe-Calumet, Sainte-Marthe-sur-le-Lac, Saint-Eustache, entre autres.  

Il y a un pont vers Laval qui est accessible à vélo, situé entre Deux Montagnes et Laval-sur-le-lac (rue des Érables). C’est ainsi que vous arrivez sur le territoire lavallois à vélo électrique. Par la suite, vous aurez l’option de soit emprunter la route pour vous diriger vers le sud et vous rendre à la traverse Laval/Île-Bizard, ou bien continuer en direction nord en suivant la Route Verte #1.

En chemin, vous aurez la chance de voir plusieurs beaux parcs confortables et idéaux pour pique-niquer, le tout avec des vues splendides sur la rivière. Par exemple : 

  • Berge aux Quatre-Vents : Avec des vues ravissantes sur le coucher du soleil, vous pouvez rendre visite à l’arbre sculpté en plein milieu du parc.
  • Berge du Grand-Brochet / Berge des Goélands : Il s’agit d’espaces naturels sur le bord de l’eau vous donnant ainsi l’impression d’être bien loin en campagne. Les deux berges donnent aussi accès au Parc Jeanne-Tremblay, une petite péninsule tranquille se rendant plus loin sur la rivière des Mille-Îles.
  • Parc de la Rivière-des-Mille-Îles : Éventuellement, la Route Verte #1 vous apportera jusqu’au clou du spectacle qu’est le parc de la Rivière-des-Mille-Îles. Le parc vous apporte au cœur des berges, offrant plusieurs activités comme du kayak/canot, des petites randonnées, un pique-nique, etc.
  • Le Vieux Sainte-Rose : En chemin, vous croiserez le secteur du vieux Sainte-Rose. Il s’agit d’une partie tranquille de la ville de Laval qui a su conserver son aspect de vieux village d’antan du Québec.

L’Entrée des Laurentides via le P’tit Train du Nord 

Le P’tit train du Nord prend officiellement fin à Saint-Jérôme. Néanmoins, il y a une continuité de cette véloroute qui se nomme le parc linéaire des Basses-Laurentides. Celui-ci fera alors le pont entre Saint-Jérôme, Blainville et Bois-des-Filion. 

En traversant le pont entre Bois-des-Filion et Laval, vous arriverez alors à nouveau sur la Route Verte #1 qui traversera notamment Laval de nord en sud jusqu’à Montréal. En débutant le chemin, vous suivrez au départ une voie réservée aux vélos. 

Éventuellement, la voie réservée ira rejoindre une voie ferrée et les deux se rendent alors en direction sud. La majorité du chemin entre Montréal et Bois-des-Filion se fait en milieu urbain, passant par des arrêts intéressants, tels que : 

  • Berge de la Plage-Idéale / Parc Bellehumeur / Boisé d’Auteuil : Ces petits endroits de villégiature se situent directement à l’entrée de Laval donnant ainsi des vues splendides sur la rivière des Mille-Îles. 
  • Bois de l’Équerre : Situé dans le quartier Fabreville à Laval, ce bois offre la possibilité de visiter une forêt protégée en milieu urbain. Il y a plusieurs randonnées et activités disponibles sur place. 
  • Accès au centre-ville : En chemin, vous aurez l’opportunité de vous rendre au centre-ville de Laval. Il y a des voies réservées pour les cyclistes sur les grands boulevards de Laval.

 

Le tour de l’île de Laval 

Pour les plus téméraires, faire le tour de l’île de Laval est quelque chose d’envisageable avec plus de 90 km à faire en l’espace d’une journée. La majorité du trajet s’effectue sur les berges de l’île là où la circulation est moins achalandée et qu’il y a plus de place sur la route pour un vélo. 

De plus, une bonne majorité du tour de l’île se fait soit dans des banlieues ou des milieux agricoles. En allant au point le plus à l’ouest de l’île, vous arriverez à la Berge Olivier-Charbonneau, qui est la pointe de Laval. 

C’est à cet endroit que vous pourrez admirer l’embouchure de la rivière des Prairies et de la rivière des Mille-Îles.

Le détour agricole

Lorsqu’on parle de Laval, on imagine habituellement de grandes banlieues et un centre-ville typique nord-américain. L’immensité de l’île est peut-être dure à saisir sans une réelle visite sur place. Rappelez-vous que Laval, c’est immense.

Les visiteurs seront heureux d’apprendre qu’il y a des fermes et terres agricoles installées à Laval. Il suffit de se rendre en direction nord-est pour commencer à voir des fermes. Une fois de plus, ce parcours est recommandé pour les plus téméraires à vélo, étant donné que la majorité des fermes ne se situent pas proche d’une voie cyclable.

En outre, en visitant le secteur plus agricole de Laval, vous arriverez proche de Terrebonne. Il est donc possible d’ajouter à son parcours l’option de faire le tour de l’île Saint-Jean en passant par l’île-des-Moulins via le pont Sophie-Masson. 

Du moment que vous n’avez pas de problème à partager la route avec les voitures, vous aurez beaucoup d’endroits à explorer à vélo à Laval.

Voici une courte liste des fermes à visiter : 

  • Ferme Turcot
  • Ferme Lortie
  • Bio Saveur Inc
  • Ferme Sauriol
  • Ferme Bisson
  • Ferme Forget

Le sud en entrant de Montréal

Il y a plusieurs accès entre Montréal et Laval. Ce secteur est assez intéressant pour découvrir les berges lavalloises et montréalaises se partageant la rivière des Prairies. 

En suivant le boulevard Lévesque Est, le boulevard des Prairies et le boulevard Lévesque Ouest, vous suivrez le bord de l’eau via une piste cyclable municipale. De plus, vous pourrez admirer la ville de Montréal de l’autre côté de la rive. 

Lors de votre chemin, vous pourrez voir quelques endroits d’intérêt comme : 

  • La Pointe des Pères : Située non loin du boulevard Lévesque Est, la Pointe des Pères est une petite péninsule lavalloise qui s’étend sur la rivière des Prairies entre Montréal et Laval. Profitez des vues sur les paysages pittoresques. 
  • Parc St Maxime / Berge des Cageux : Un petit endroit tranquille pour s’arrêter et profiter de la rivière au sein d’un parc municipal.
  • Centre de la nature : Lieu de villégiature plus à l’intérieur de Laval. Idéal pour une visite en famille durant une belle journée ensoleillée. 

Est-ce que Laval à vélo vaut le détour ?

Absolument! Si faire du vélo sur le bord de l’eau vous intéresse, vous êtes au paradis à Laval. On peut difficilement compter le nombre de parcs et de berges donnant sur plusieurs cours d’eau différents du Saint-Laurent. 

De plus, son positionnement géographique stratégique fait en sorte que Laval sera toujours sur votre route si vous comptez explorer Montréal, les Basses-Laurentides et Lanaudière à vélo électrique. Pourrions-nous même dire que toutes les routes se rendent à Laval dans ce secteur ?